AfterFoot Association

Ce matin, le monde se réveille avec une personne extraordinaire en moins. Fabrice ASENSIO nous a quitté le 4 octobre 2016, à l’âge de 50 ans, des suites d’un accident cardiaque.

Fabrice n’était pas présent sur les réseaux sociaux car il préférait la vraie vie, les vraies rencontres…Les matchs de foot, il les vivait au bord des terrains… Le lundi à Monaco, le mardi à Lyon, le mercredi à Lille… Un jour en France le lendemain en Angleterre et le jour d’après en Espagne…

Il aura vécu une vie riche et intense en tant que footballeur professionnel avec des passage appréciés à Limoges, Dunkerque, Valence ou encore Wasquehal.

A la fin de sa carrière, Fabrice travailla quelques temps sur des projets de développement du sport pour les Nations Unies à New-York. A son retour en France, il entrepris un diplôme de Management sportif avec le CDES Limoges et occupa les fonction de Directeur Général du Gueugnon FC. Après le rachat du club par les frères VAIRELLES, il pris la direction du sud pour rejoindre le club d’Arles-Avignon où il occupait un poste de directeur sportif.

Lors de la saison 2014-2015, Fabrice ASENSIO quitte la Provence pour rejoindre l’ETG et Pascal DUPRAZ dans le rôle d’entraîneur adjoint en charge du recrutement. Depuis le licenciement de Pascal DUPRAZ en 2015, Fabrice ASENSIO avait intégré le club Anglais de Sunderland en tant que recruteur.

Fabrice laisse un énorme vide derrière lui. C’était un homme profondément gentil, honnête, humble et fidèle en amitié. La vive émotion et les nombreuses marques de tristesse et de sympathie envoyées pour lui lors de ses funérailles par l’ensemble des acteurs du football français en attestent bien…

Depuis 2014, Fabrice ASENSIO fut le pilier de la création de l’association AFTERFOOT, dont le but est d’aider les footballeurs en activité à préparer au mieux leur après-carrière.

Aujourd’hui l’association perd son président, mais pour ma part je perds un guide, un mentor, un exemple, un partenaire, et surtout un ami…

Fabrice nous quitte beaucoup trop tôt… il y avait encore tellement de belles choses à faire avec lui, mais nous allons continuer à développer ce beau projet et cette association en son honneur…